Des vents de guerre soufflent sur tout le Moyen-Orient

De la Libye à l'Iran en passant par la Syrie et l'Irak, des vents de guerre soufflent avec toujours plus de violence. Devant cette intensification des contradictions inter-impérialistes, nous communistes devons énoncer de nouveau, avec une insistance croissante, l'unique position qui permettrait au prolétariat international d'éviter d'être encore une fois entraîné dans une guerre impérialiste. Comme ce fut malheureusement le cas avec le terrible massacre de la Seconde Guerre mondiale et le sanglant après-guerre qui le suivit et dans lequel nous sommes aujourd'hui encore plongés.

 

Cette position ne peut être QUE la suivante :

Tout ceci sera possible à la seule condition que se renforce et s'enracine au niveau mondial SON parti, le Parti communiste international, et que ce parti sache devenir la référence NECESSAIRE pour les avant-gardes de lutte que les crimes et désastres du capitalisme ne manqueront pas de faire mûrir, les forçant à entrer dans l'arène de la lutte de classe ouverte. C'est seulement ainsi que nous pourrons nous diriger, à travers un affrontement inévitablement violent contre le vieux et pourri mode de production capitaliste, l'Etat qui le représente et le défend, et les partis et mouvements qui l'incarnent et le soutiennent, vers la nécessaire PRISE DU POUVOIR et l'instauration de la DICTATURE DU PROLETARIAT, dirigée par son parti, passage vers la société sans classes, le COMMUNISME.

6 janvier 2020

Parti communiste international