vendredi, 01 juillet 2022

Textes

En Ukraine comme partout, face à la guerre impérialiste, le mot d’ordre doit être: défaitisme révolutionnaire contre toutes les bourgeoisies et leurs États !

  • Publication : mardi 1 mars 2022 18:24

La guerre est le milieu propre au capitalisme: impérialisme signifie en effet, concurrence internationale accrue, guerres commerciales acharnées, exportations de capitaux qui entrent inévitablement en compétition, contrôle des sources de matières premières et des voies pour les transporter en excluant les concurrents, jusqu’à l’explosion incontrôlée de conflits, d’abord locaux puis plus étendus, et, en perspective et en présence de conditions matérielles favorables et nécessaires, à une échelle mondiale.

Lire la suite...

Préparation idéologique de la prochaine guerre

  • Publication : dimanche 14 novembre 2021 18:08

On ne s'intéressera pas ici au bien-fondé de la polémique « oui au vaccin / non au vaccin », spécieuse et exploitée à des fins exclusivement et bassement politiques (surtout en période électorale : et chaque fois qu'on n’est pas en période électorale, dans le domaine sacré du mécanisme démocratique). D'autre part, on sait bien que la science bourgeoise dans toutes ses variantes, y compris les pseudo-sciences, est soumise aux lois du profit, de la concurrence, en un mot de l'économie capitaliste : puissance excessive de l'industrie pharmaceutique, dépendance absolue de la recherche aux financements privés et publics, réduction drastique des dépenses improductives (y compris médico-sanitaires), soumission totale au besoin fondamental de préservation du mode de production capitaliste, etc. etc.

Lire la suite...

Coronavirus – Crise – Résistance

  • Publication : lundi 15 mars 2021 19:26

(Affiche en allemand, anglais, italien, préparée par notre section allemande et diffusée à Berlin)

L’utilisation politique de la pandémie se manifeste aussi avec :

  • des réductions de personnel, fermetures d’hôpitaux, une réduction drastique de la « densité médicale répartie dans les différents territoires », dans le droit fil des politiques de privatisation du système sanitaire obligatoires selon la logique du profit, du « gagner sur les malades » ;
  • l a course au profit des sociétés pharmaceutiques (financée par l’État), qui détiennent les brevets des vaccins au lieu de les rendre disponibles pour tous ;
  • réaffirmation d’une organisation sociale fondée sur le profit comme unique réalité possible ;
  • l’État du Capital qui restreint les milieux de la vie sociale avec des méthodes policières pour empêcher les luttes, État qui soutient économiquement les entreprises pour faire vivre le système capitaliste.
Lire la suite...

Le massacre sans fin des prolétaires palestiniens montre ce dont est capable et ce que prépare l’impérialisme

  • Publication : mercredi 26 mai 2021 21:52

Nous y sommes encore une fois. À un rythme digne d’une danse infernale, recommence le massacre de nos frères de classe en Palestine, qui subissent depuis désormais plus de soixante ans la domination de la bourgeoisie impérialiste israélienne ; grâce à la complicité traîtresse de toutes les factions nationales de la bourgeoisie arabe, ainsi qu’à l’instrumentalisation de leur cause du fait aussi bien du nationalisme religieux que laïc ou socialisant de « leur » classe dirigeante.

L’utopie idéaliste du « deux peuples deux États », dans un contexte dans lequel la structure économique et la dynamique du capital empêchent un quelconque développement indépendant de celui dit « israélien », s’incarne et se réalise dans la très concrète dystopie d’une « Autorité nationale palestinienne » qui prend en charge le rôle du contrôle, de la gestion, de l’organisation et de la vente de la force de travail de centaines de milliers de prolétaires de langue arabe.

Lire la suite...

Correspondence de la Belgique

  • Publication : lundi 17 août 2020 18:22

Avery Dennison Belgique. Juin 2020. Les militants syndicaux et les travailleurs ont arrêté le travail durant 3 jours. Des assemblées syndicales ouvrières se sont tenues. Entre 200 et 300 emplois sont en jeu....
                                                                     
L'usine européenne Mactac/groupe Bemis a été implantée à Soignies (Belgique) en 1967. Durant plusieurs décennies, le nombre du personnel oscille entre 300 et 700 personnes. Durant les années 1990-2000, on compte quelques dizaines de licenciements. Néanmoins, les ouvriers & les militants syndicaux engagent quelques batailles afin d'obtenir de nouveaux droits et quelques conquêtes salariales.

Lire la suite...